Rappelons que le prieuré de Carluc, à Céreste, est connu depuis un document de 1011. Au cours de son histoire, il a été rattaché à de grandes abbayes provençales, comme Montmajour ou Lérins. Il a été ruiné et pillé, mais les vestiges qui sont parvenus jusqu'à nous sont spectaculaires : une salle souterraine, une galerie et des tombes creusées dans le rocher, une chapelle qui domine le vallon et qui a conservé sa belle abside romane.. Dans son cadre naturel à la fois rocheux et agréa-blement ombragé, le prieuré de Carluc figureen bonne place dans le paysage d’exception des monuments des Alpes de Haute Provence. Mais sa beauté à demi sauvage qui en fait le charme et la poésie est aussi fragile. N’oublions pas cette fragilité qui risque à tout moment d’être la cause de la perte des ves- tiges de Carluc.

 

Au moment où le festival des Nuits de Carluc propose sa 28° édition et deux nouvelles créations qui tourneront aussi dans les villages avoisinants, gardons à l’esprit la nécessité de la sauvegarde du site et du prieuré, sauvegarde inscrite dans le nom de notre association.

Bonnes Nuits de Carluc à tous et longue vie au prieuré.

François d’Izarny Gargas
Président de l'Association d'animation du prieuré de Carluc

© 2023 by FRANÇOIS SCHNEIDER. Proudly created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now